[Kaamelott, top citations de personnages] Aux règles à l’Aquitaine !

Vous le savez, le film Kaamelott est prévu pour le 29 juillet, chaque mois pour patienter nous vous proposons un top de citations de chaque personnages dont j’ai croisé la route de l’interprète durant un événement et dont j’ai pu prendre une photo, ce mois ci est consacré à Nonna, personnage joué par Marthe Villalonga durant le livre VI, on l’a découvre dans la ferme du père de notre Perceval national  ! Ce personnage  n’ayant qu’une apparition durant le livre VI ces  dialogues sont donc les seuls qui seront présents ici et comme elle a beaucoup de punchline avec Perceval en particulier et que celles ci sont excellentes il m’est impossible de les classer de la meilleure à la pire, elles sont donc toutes ou presque retranscrites ici.

Quelle(s) est (sont) votre   (vos) préféré(s) ?

“Ben j’espère que vous avez encore un peu de temps devant vous, parce que si vous comptez lui faire avaler ça en une seule fois.

Chef de famille de débile.

Oooh, ça y es,t il commence à piger le Cromagnon

Ah non, je prend la peine de vous faire des beignet, la moindre des choses c’est de rester à table pour les manger”

” mais laissez le partir ce gamin nom d’un chien, qu’on change un peu de sujet de conversation.

Ce qui me stimulerais moi, ce serait qu’on prenne son père, et qu’on le boucle dans l’enclos, à la place des chèvres.

Mamie, mamie, elle en ras le couvre-chef Mamie, c’est elle qui va partir à l’aventure rien que pour plus vous entendre.

C’est ça soyez bien attentif, ça serait dommage d’en louper un bout.

Tenez ! Vous savez quoi ? Il vient de s’en trouver un de coéquipier ! C’est Moi, qui partirais avec lui.

Allez, en route ! ”

” et pourquoi pas est ce que ça pourrait pas être vitre coéquipier ?

On a dit qu’on vous trouverez quelqu’un, on va vous trouver quelqu’un !

Mais j’ai pas dit spécialement un poivrau de la taverne. Mais quand on est pas foutu de se trouver un coéquipier tout seul, on prend ce qui a.

Il a l’air très gentil.

Il est très attentif, il a écouté tout ce que je lui est dit.

Bon bon et ben on va trouver un autre, puisque monsieur Perceval veux faire de la peine à  sa mamie. Excusez, pour mon petit fils vous n’avez pas la tête d’un aventurier.

Ça va, ça va… la maintenant il dort, mais tout à l’heure il dormait pas. ”

“Y a longtemps que vous êtes aventurier ?

Quoi ? Et vous ça fait combien de temps ? Vous êtes jamais sortie de chez votre père !

Et ben lui aussi il débute.

Est-ce que vous seriez prêt à prendre un partenaire ?

Qu’est ce que vous racontez ?

Oooooh j’en ai marre de vous hein, ras la collerette, je vais m’en jeter un au comptoir, parce que si je reste, je vous colle une quiche à tous les deux ! Oui, oui vous aussi.”

“Non, je cherchedes fruits pour le repas de ce soir.

En terrain découvert, imbécile !

Quand est ce que j’ai dis ça Moi?

J’ai promis, j’ai promis, j’ai promis que je viendrais m’amuser avec vous quand j’aurais finis la cueillette, c’est ça que j’ai promis !

C’est vous qui allez faire à manger peut-être ?
Non, alors vous me laissez tranquille et vous attendez que j’ai fini.

Oh mais c’est pas possible ça !

Mais moi depuis que vous êtes né je vous perd jamais de vu.

C’est fini, oui ? Vous voulez que je vous en colle un dans le pif d’oiseau venimeux ?

Aller, vous me raconterez ça, en route !

Non, je vous écoute pas, parce que vous me faites la tête comme une pastèque !”

” il y a des heures pour l’aventure et des heures pour manger

Vous êtes maigre comme une ficelle, vous mangez ce que je vous prépare ou on rentre à la maison tout de suite.

Un ennemi, vous allez en trouver un de sérieux si vous ne finissez pas ce que je vous donne.

Vous voulez une claque dans le museau ?

En attendant, votre coéquipier c’est moi, et si vous finissez pas votre repas, je vous colle une tartine, aller mangez !!! ”

“Surtout quand c’est pas le moment. On annonce pas un cul de chouette après une relance de 14.

Quoi ? … C’est moi qui vous ai appris à jouer et maintenant vous allez me dire comment on fait ?

Aux règles à l’Aquitaine ! C’est des claques dans le pif que vous cherchez vous ?

On est jamais d’accord avec mon petit fils.

Et ben vous jouez comme vous voulez, vous inventez vos règles si ça vous chante, moi j’en ai marre, je rentre au pays de Galles !

Vous vous débrouillerez sans moi ! Zut !”