Objectif Festival

Nos Objectifs, Vos Festivals

[CRITIQUE] AVENGERS – ENDGAME

3 min read
avengers

Affiche Avengers Endgame

TITRE : Avengers Endgame
DATE DE SORTIE : 24 / 04 / 2019 
RÉALISÉ PAR : Les frères Russo

CASTING : Chris Hemsworth, Robert Downey Jr, Chris Evans, Scarlett Johansson …

Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conclusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel.

 

Après des années à nous asséner des origins story à tire-larigot, des crossovers et autres cliffhangers en pagaille, le MCU allait enfin clore son fameux grand arc narratif amorcé en 2008 par Iron Man avec cet ultime opus des Avengers, qui aura fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois. Difficile ainsi d’aborder le film sans le spoiler mais nous allons nous essayer à cet exercice ardu en faisant de notre mieux.

Après avoir laissé l’univers en ruines avec son fameux snap, Thanos a transformé les Avengers en loques. Errant hagards et pensant leurs plaies, nos héros sont bien mal en point et les premières minutes du film nous instaurent une ambiance funèbre et crépusculaire, rappelant toute proportion gardée l’excellente série Leftovers.

 

 

Pensant alors nous diriger vers une reconstruction tortueuse et éprouvante émotionnellement parlant, avec un bon gros climax cathartique  en guise de payoff, Marvel nous rappelle gentiment à quel point ils sont passé maitre dans l’art de flinguer toute forme de dramaturgie. A croire qu’après un Infinity War moins porté sur la gaudriole que d’habitude, les réalisateurs sont allés puiser dans leurs besaces pour trouver le meilleur du pire en termes de vannes. Il suffit ainsi de voir le traitement d’un des membres de l’équipe, transformé en bouffon de service, pour voir le projet commencer à prendre l’eau de toutes parts au fil de sa durée.

Passant par la suite vers un autre genre (le nom du compositeur devrait vous mettre sur la voie), le film tente de rendre son récit un peu plus ludique mais peine à y arriver une fois de plus, la faute à un traitement balourd de ses divers enjeux.

Trainant les pieds jusqu’à son climax, le film en oubli même Thanos sur le côté, transformant le Titan fou en quasi figurant alors que celui-ci avait s’imposer comme une menace tangible et redoutable dans le précédent film.

Arrivé enfin à la dernière heure du métrage, on contemple d’un œil torve l’écran en espérant que  les choses s’accélèrent enfin. Las, si les techniciens de chez ILM (et les autres) ont fait du bon boulot, l’ultime confrontation souffre d’un véritable manque de point de vue de réalisateur, nous assénant quelques scénettes vaguement réussies perdues dans un fouillis général. Même la direction artistique fait plutôt pâle figure, les auteurs s’étant semble-t-il concentré sur la manière de faire passer tout le roaster Marvel tout en occultant la forme.

En découle ainsi une bonne grosse dose de fan service parfois terriblement opportuniste, à l’instar d’une certaine séquence faisant déjà polémique (polémique aussi inutile que la scène en elle-même).

 

 

On pourra retenir dans ce marasme général la très jolie conclusion de l’arc d’un des personnages, sobre et belle, et quelques rares moments habités comme le retour sur le devant de la scène de Hawkeye, en RTT depuis Infinity War, dans une scène plutôt réussie.

Au final, le film va sans doute faire exploser pléthore de records, combler les fans du MCU et faire hurler de joie (littéralement) nombre de personnes dans les cinémas du monde. D’autres, plus minoritaires, se rappelleront non sans un brin de nostalgie ces doubles pages d’affrontements dantesques lus dans des comics et qui faisaient bien plus rêver que ce Endgame finalement assez anecdotique.  

 

Note : 2/6

                                                                                                           

 

 

News sur le même thème !

Copyright Objectif Festival © All rights reserved / Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Objectif Festival will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing. Objectif Festival utilisera les informations que vous fournissez dans ce formulaire pour vous contacter et pour vous fournir des mises à jour et des informations marketing.