Critique Le Roi Lion (2019)

LE ROI LION

La critique du remake live :

Commençons par le commencement ! À l’annonce de ce projet de remake live de l’un des plus grands chef-d’œuvres de Disney, beaucoup étaient sceptiques, moi y compris. La raison ? Pas mal (beaucoup trop) de remakes de films cultes voient le jour depuis une dizaine d’années, et pour la plupart le résultat n’est pas celui escompté, voir catastrophique pour certains.. Etant fan du dessin-animé, j’avais vraiment très peur du rendu visuel et de l’impact émotionnel qu’on aurait au visionnage du film.. Et là, la première bande-annonce débarque !

Et quelle bande-annonce ! Visuellement le film est impeccable, tout semble réel. Mon scepticisme a laissé place à de la curiosité et de l’intérêt réel à ce projet.

Faisons un saut de plusieurs mois en avant, le film vient de sortir en salle, et comme on pouvait s’en doutait, la foule d’enfants et de parents, ainsi que de nostalgiques du dessin-animé original, débarque en masse dans les salles obscures. Je suis aux premières loges, travaillant pour un cinéma. À la sortie de la première séance, le public est conquis pour une grande majorité d’entre eux. Je me dis qu’il faut que je le vois au plus vite.

Une semaine plus tard… Ça y est ! J’y suis. Et que dire ?… Visuellement il est réellement impressionnant, rien à redire. Au niveau de l’histoire, pas de grandes surprises comme prévu, juste certaines scènes modifiées ou supprimées pour d’autres. Le film a un bon rythme même dans les moments de calme. Là où j’étais inquiet, c’était pour les scènes avec Timon et Pumba (étant donné que c’est, en grande partie, avec eux qu’on a les scènes les plus cultes du dessin-animé) et bien franchement je ne suis pas déçu, visuellement ils sont très bien. Pour ce qui est des voix françaises, j’ai immédiatement reconnu Alban Ivanov dans le rôle de Pumba, au début ça m’a un peu dérangé, mais grâce au talent d’Alban Ivanov on arrive à l’oublier et ne voir que Pumba. Timon doublé par Jamel Debbouze, je craignais que ça ne colle pas, mais c’est très bien.

Par contre une voix est insupportable pour moi, c’est celle de Simba adulte, doublé par Rayane Bensetti et Michaël Lelong (pour le chant), oui oui 2 personnes pour la vf de Simba adulte. Je comprend la décision de prendre Rayane Bensetti pour interpréter Simba, c’est une personnalité, mais là ça ne colle pas du tout, je pense qu’il aurait mieux valu donner sa chance à Michaël Lelong, ça aurait peut-être mieux collé au personnage.

Pour conclure, à la surprise générale des fans du classique de Disney, ce remake est un succès mondial, qui fait de ce film, le deuxième plus grand succès de l’année 2019 derrière “Avengers : Endgame”, un autre film de Disney.

Article écrit par Aurélien Thouvenin